Ségolène Royal rameute pour attirer les voies écologistes

Sans titreLes boues rouges en méditerranée, l’extraction de sable en baie de Lannion, Notre Dame des Landes… la liste des dossiers sur lesquels Ségolène Royal se défile et n’assume aucune solidarité gouvernementale, s’allonge. Dernier exemple en date : le dossier phytosanitaire.

Lors de sa conférence de presse de rentrée le 6 septembre, la Ministre incontrôlable annonce la séparation des activités « vente » de celles de la prescription. Stéphane le Foll a toussé et parle d’un arbitrage déjà rendu. Désolé Stéphane, mais les arbitrages, Ségolène s’en moque !

Et hier matin, le journal le Parisien nous confirme que nous avons en Ségolène Royal une vice-présidente…dont les avis passent au dessus de tous les ministres.

Serait-elle finalement en service commandé depuis l’Elysée pour faire de la surenchère sur tous les dossiers écologistes? Histoire de s’attirer les bonnes grâces du vote écologiste pour François Hollande en 2017?

email
Commentaires
  1. Astre Noir
    • aatea
    • Seppi
  2. Alzine
      • Alzine
    • Alzine
  3. Alzine

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *