Le dilemme des viticulteurs bio en Bourgogne

Après un printemps particulièrement humide, le vignoble de Bourgogne doit aujourd’hui faire face à une attaque virulente de mildiou. Si le traitement de cette maladie est aujourd’hui relativement efficace sauf en agriculture biologique. Les solutions développées sont en effet homologuées uniquement en agriculture conventionnelle. Comme nous l’explique France 3, les viticulteurs bio bourguignons doivent donc faire face à un dilemme : perdre une année de production (qui s’annonce pourtant comme un bon millésime) ou utiliser des traitements synonymes de perte de leur certification bio pendant 3 ans.

 F32

email
Commentaires
  1. MARCO
    • Seppi
    • yann
  2. roger
  3. Seppi
  4. Alzine
    • manon troppo
      • Laurent Berthod

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *