Stéphane Le Foll n’est pas un abonné absent : il a déserté

Sans titreDepuis la fameuse phrase du Général de Gaulle à son ministre de l’agriculture Edgard Pisani  » vous n’est pas ministre des agriculteurs, mais de l’agriculture », les différents ministres se défendent d’apparaître comme les porte-parole des producteurs. Mais depuis de nombreux mois, on peut constater que Stéphane Le Foll est aux abonnés absents ; on peut même se poser la question s’il est toujours rue de Varenne. Après la publication de la dernière étude Anses sur « l’exposition professionnelle aux pesticides en agriculture », de nouveau il laisse le champ libre à la démagogie Royale et aux ONG. Ceux-ci ne partagent qu’un seul objectif : détruire l’agriculture française et la faire rentrer dans le fantasme passéiste de la petite bourgeoisie, pseudo intellectuelle. Cette dernière ayant son porte parole officielle avec Stéphane Foucart.

La désertion du ministre de l’agriculture du dossier phytosanitaire, sauf pour la création de nouvelles taxes (CEPP) et des discours lénifiants sur l’agro écologie, inaugure de débats difficiles dans les prochains mois notamment sur des aspects techniques. On peut faire confiance à la ministre de l’écologie, comme pour le dossier Heuliez ou pour les comptes de la région Poitou Charentes, pour faire abstraction des contraintes techniques que doivent surmonter les producteurs. Un déserteur et une démagogue : bonjour les dégâts !

email
Commentaires
  1. yann
  2. yann
  3. un physicien
  4. Seppi
  5. Pierre Yves Morvan
  6. Alzine
  7. Alzine
  8. Alzine
  9. Alzine
  10. Alzine
  11. Alzine
  12. Alzine
    • Seppi
  13. Alzine
  14. Alzine
  15. Alzine
  16. ghislaine