Le Hameau Royal : un jardin sans terre pour une ministre hors sol

RoquelaureLe 5 juillet, à l’occasion de la fin de la session parlementaire, Ségolène Royal a décidé d’organiser à l’Hôtel Roquelaure « un moment convivial » (voir photo ci-contre).

Côté cour, Mme Royal a installé des bacs de plantes afin d’offrir son « jardin sans pesticides », tandis que côté jardin, des poules et un mouton ont été conviés à ce moment festif. Bien entendu, les produits proposés aux invités provenaient tous des « parcs nationaux et régionaux ».

Bref, difficile de faire plus bobo-bucolique.

Tout cela est charmant et fait immanquablement penser au Hameau de la Reine, une dépendance du Petit Trianon située dans le parc du château de Versailles, commandé en 1783 par la reine Marie-Antoinette. Loin des tumultes qui grondaient dans le pays, la Reine s’était fait construire un lieu « champêtre » totalement factice pour satisfaire sa nostalgie fantasmée d’une vie plus rustique. On pouvait ainsi voir Marie-Antoinette, habillée en paysanne en robe de mousseline, apporter un grand seau à lait en porcelaine de Sèvres blanche et or, pour la traite des vaches et des brebis soigneusement lavées par les domestiques. Une vision du monde rural totalement détachée de la réalité… à l’image de celle de Ségolène Royal.

email