Définition des critères des perturbateurs endocriniens : des nouvelles rassurantes

ueAlors que les pressions sur la Commission européenne étaient maximales de la part des ONGs et de certains états pour adopter des critères hyper restrictifs des perturbateurs endocriniens, les premières nouvelles sont rassurantes. Pour l’AFP :

« Selon les cri­tères dé­fi­nis par Bruxelles qui se fondent sur ceux de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la santé (OMS), un per­tur­ba­teur en­do­cri­nien est une sub­stance qui a des ef­fets in­dé­si­rables sur la santé hu­maine et qui agit sur le sys­tème hor­mo­nal, et dont le lien entre les deux est prouvé. L’éta­blis­se­ment de ces cri­tères va per­mettre à l’UE de pro­gres­ser dans l’ap­pli­ca­tion de sa ré­gle­men­ta­tion sur les pes­ti­cides et les bio­cides, c’est-à-dire les her­bi­cides et fon­gi­cides, mais aussi par exemple les pro­duits de pro­tec­tion pour le bois ou le cuir, ou les dés­in­fec­tants pour les mains. Les sub­stances no­cives iden­ti­fiées sur la base de ces cri­tères se­ront in­ter­dites, sauf en cas d’ex­po­si­tion né­gli­geable dans le cas des pes­ti­cides. 

Ce « sauf » est un sérieux bémol à l’interdiction irraisonnée des phytosanitaires, en introduisant quasiment un facteur « puissance ». Les ONG écolos ne s’y trompent déjà pas : elles pestent depuis quelques heures sur les réseaux sociaux.

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. Alzine
  3. severine
  4. Elise
  5. Alzine
    • roger
      • Alzine
      • Alzine
  6. Alzine
  7. Alzine
  8. Amgar Albert
    • Seppi