Agriculture : Le charabia de Geneviève Gaillard

charabiaComme tout député présentant un amendement, Geneviève Gaillard se doit d’en présenter les raisons en commission et de le défendre. C’est était ainsi hier devant la commission du développement durable de l’Assemblée nationale :

Cet amendement concerne les VRTH, prenant acte de l’absence d’évaluation et d’information et de suivi des cultures rendues tolérantes aux herbicides issues de la mutagénèse et non transgénèse, et bien en l’état actuel d’insuffisance préalable indépendante et transparente des risques pour l’environnement la durabilité des systèmes de cultures et la santé publique, le ministre de l’écologie a saisi l’ANSES, le 4 mars 2015, pour faire le point sur la question. Vous savez que les VRTH ne sont pas issus de la mutagénèse, ils ne sont donc pas catégorisés dans les OGMs et échappent à tout contrôle alors que se sont des produits qui sont dangereux voir plus dangereux quelques fois, ces VRTH sont souvent des colzas, des tournesols, qui va entrainer une résistance accrue de tous les adventices de plantes sauvages, qui va aussi pouvoir transférer des gènes à ces adventices et donc il n’est pas pensable de laisser ces cultures nous envahir. Le rapport n’a pas été aucune date prévue. Je propose un moratoire…etc.

Vous y comprenez quelque chose vous ? Outre une contradiction sur le terme de la « mutagénèse » qui laisse penser que notre député ne maîtrise pas son sujet, Geneviève Gaillard croit que la France serait un république bananière où on pourrait commercialiser des semences et des produits phytos comme ça nous chante. Elle oublie tout simplement que les semences « VTH » sont autorisées car inscrites au catalogue officiel et que les désherbants associés sont homologués. Bref, on est loin de la situation désastreuse décrite.

email
Commentaires
  1. douar
  2. VISOR
    • Seppi
      • Astre Noir
        • Astre Noir
  3. yann
    • douar
  4. Alzine
  5. Alzine
  6. Astre Noir
  7. Elise
    • douar
      • Elise
        • VISOR
  8. Alzine