Geneviève Gaillard ou l‘anti-agronomie !

GaillardLa députée des Deux-Sèvres Geneviève Gaillard, en posant un amendement hostile aux variétés tolérantes aux herbicides montre sa méconnaissance agronomique et des enjeux de santé.

Espérons tout d’abord que les élus de la nation auront la sagesse de repousser cette initiative.

Sur la plan agronomique et de santé humaine, parlons-en !

Les tournesols tolérantes aux herbicides sont la seule solution pour lutter contre l’ambroisie. Cette plante invasive crée de fortes allergies. Ces personnes allergiques représentent environ 16% de la population (contre 13% en moyenne) et atteint 21% dans la zone fortement exposée. C’est un vrai problème de santé publique. Mais madame Gaillard s’en moque ! Pour la seule région Rhône-Alpes, l’ambroisie coûte plus de 15 millions d’euros par an quand on compte les dépenses publiques liées au traitement des allergies à l’ambroisie. Mais Madame Gaillard se fout des dépenses publiques, ce n’est pas son argent.

Cerise sur le gâteau : l’ambroisie se développe au delà de la région Rhône-Alpes et a gagné le Poitou-Charentes (sa région au fait !). Elle envahit toute la France. (Midi-Pyrénées et et Centre-Ouest). Plus de 90% des départements sont pas touchés par cette plante invasive. 

Lutter contre l’ambroisie est obligatoire madame Gaillard. Vos amis du Muséum d’Histoire Naturelle ont classé l’ambroisie parmi les quatre plantes invasives nécessitant un suivi particulier.

Ne vous en déplaise, dans les champs, les Vth que vous combattez sont une solution efficace. Mais pour que vous le sachiez, il faudrait sortir de votre bureau de l’Assemblée nationale et allez un peu plus dans un champ

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. simple-touriste