Les délires des faucheurs volontaires condamnés par la Cour de Cassation

Capture-d’écran-2011-08-30-à-09.33.58Le 25 mai dernier, la Cour de Cassation a rendu son arrêt dans l’affaire du fauchage de 2 parcelles de tournesol survenu en juillet 2010 en Indre et Loire. Une action violente de la part des « anti-tout ». A l’époque, ils voulaient dénoncer des tournesols tolérants aux herbicides. L’opération avait été pilotée par les militants Jean-Luc Juthier et Michel Metz. Après le dossier OGM, il fallait bien s’occuper et lancer une nouvelle vindicte à la populace alter, conf’ et verdatre.

Au premier procès en 2012 à Tours, deux faucheurs volontaires avaient été condamnés. En appel en avril 2014, 3 faucheurs ont été condamnés avec des peines aggravées. Deux procès, sources de spectacle, qui ont fait l’objet d’un recours en Cassation de la part des faucheurs. Leur espoir était de relancer la procédure à zéro afin de refaire du ramdam médiatique. Les procès ne servant qu’à la mise en scène d’un délire.

Les juges de cassation ont été clairs : « payez la note et retournez chez vous. Stop au folklore ».

Une affaire qui se termine avec un vrai soulagement pour les deux agriculteurs victimes.

Pendant ce temps, Christophe Noisette s’étrangle de cette condamnation sur Inf’OGM, son site de militants écologistes.

Ça fait du bien non ?

Y a quand même une Justice !

 

 

 

email
Commentaires
  1. jG2433
  2. Alzine
    • roger
  3. Astre Noir
    • jG2433
  4. yann