Les Amish utilisent des pesticides et des OGM et ont moins de cancers

Les Amish utilisent des pesticides et des OGM et ont moins de cancers

« Les Amish utilisent des OGMs et des pesticides, et pourtant ils ont peu de cancers » explique en anglais le site scientifique Genetic Literacy. Et oui, contrairement à ce que croit le commun des mortels, ces religieux très conservateurs dont la plupart refuse d’emprunter la voiture, de se servir du téléphone ou même des fermetures éclair, « utilisent pesticides et OGM de façon enthousiaste ! », traduit le blog ForumPhyto.fr. « Autre vérité paradoxale : les agriculteurs Amish considèrent l’agriculture bio comme une nouvelle technologie et sont plutôt hésitants à s’y lancer ». Et pourtant, « il est reconnu que les taux de cancer sont significativement bas chez les Amish », et pas, comme nous venons de le voir, parce qu’ils seraient réfractaires aux pesticides ou aux OGM. Non, leurs faibles taux de cancer sont dus à « leur style de vie : plus active, moins « sédentaire » que les non-Amish », « le fait qu’ils fument moins », « des facteurs génétiques » liés à une certaine endogamie et, « accessoirement, un biais d’observation du fait que beaucoup d’Amish ne se font pas diagnostiquer ». De cela, nous pouvons déduire que nos écolos français sont encore plus anti-progrès que les Amish du pays de l’Oncle Sam et que les cancers sont sans doute davantage dus à un ensemble de facteurs dont notre mode de vie « sédentaire » qu’aux pesticides ou même aux OGM !, mais surtout que l’exemple amish ne peut pas servir la propagande écologiste comme cela a souvent été le cas jusqu’ici (exemple).

email
Commentaires
  1. roger
    • jG2433
    • roger
  2. Zygomar
  3. Alzine