I-Télé : Quand le projet d’interdiction du glyphosate se heurte au principe de réalité

I-Télé : Quand le projet d'interdiction du glyphosate se heurte au principe de réalité« Depuis plus de 20 ans, Christophe traite les 240 hectares de son exploitation au glyphosate. Pour ce champ de colza, la dernière utilisation date du mois d’août, avant les semis : un litre par hectare. Une opération destinée à nettoyer la parcelle. » Ainsi commence le sujet diffusé sur la chaîne I>Télé ce jeudi, sujet intitulé : « Quelles solutions pour les agriculteurs en cas d’interdiction ? » Les journalistes se gardent bien de répondre à la question posée car il n’y en a pas de satisfaisantes. Christophe, l’agriculteur interrogé, explique pourquoi il utilise le glyphosate : « On est obligé de laisser une repousse pendant quatre semaines donc qui dit quatre semaines dit développement des vivaces et des mauvaises herbes. Donc si on intervient au bout de quatre semaines et que derrière, on n’a pas les conditions idéales, c’est-à-dire un sol séchant, on a recours à l’intervention chimique dans ces cas-là ». Mais si l’interdiction du glyphosate était votée (le vote vient d’être ajourné en raison de l’absence de majorité qualifiée, ndlr) ? « Demain, si on n’a plus de RoundUp, on va être obligé de travailler avec d’autres matières actives dont la dose sera plus élevée », explique Christophe. Jérôme Tschenn, conseiller de la Chambre agricole de Haute-Saône, avertit : « Si on arrête brutalement le glyphosate, on aura des difficultés à mettre en place des techniques alternatives. » Il continue : « Il y a des solutions de biocontrôle qui arrivent sur le marché mais qui ne sont pas adaptées aux grandes cultures. » Et la journaliste d’espérer « un appui des pouvoirs publics pour trouver des solutions alternatives », reconnaissant de facto l’impossibilité pratique d’interdire aujourd’hui le glyphosate :

email
Commentaires
  1. douar
  2. Zygomar
  3. Seppi
  4. Alzine
  5. Alzine
  6. Daniel
  7. miniTAX
  8. Thibault
  9. Marco
    • Laurent Berthod