Greenpeace commence à faire la com’ de la grande distrib’

Sans titreRappelez-vous ! En octobre dernier, Greenpeace lançait une campagne particulièrement incisive contre les chaînes de supermarché pour que celles-ci interdisent dans leurs rayons les produits agricoles ayant des résidus de certains pesticides. Suite logique de cette « terreur verte », Greenpeace vient d’annoncer que la chaîne de supermarchés hard-discount Aldi « demande à ses producteurs suisses de fruits et de légumes de renoncer à huit pesticides tueurs d’abeilles », en l’occurrence tous de la famille des néonicotinoïdes.

Mais le pire vient à la fin, selon l’agence ats, « Aldi n’a pas pu confirmer l’information de Greenpeace en raison de l’absence de la personne responsable ». En clair, Greenpeace met non seulement la pression mais assure ensuite la com’ à la place de ses « victimes » ! Évidemment, il sera bien difficile pour l’entreprise concernée de revenir en arrière !

 

 

email