La consultation citoyenne ou comment prendre les Français pour des crétins…

Sans titreVous avez sans doute vu ces dernières semaines sur les réseaux sociaux et sur quelques sites écologistes des appels à participer à l’élaboration de la loi sur la biodiversité en cours de discussion au parlement. Cette « consultation » a été lancée le 21 décembre à l’initiative de Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan, en collaboration avec le rapporteur du texte au Sénat Jérôme Bignon (LR). Le ministère de l’écologie s’est également mis dans la boucle avec un appel de Ségolène Royal invitant « l’ensemble de la société civile à devenir des acteurs-contributeurs de l’avenir de la biodiversité, en apportant des contributions sur internet. »

A ce jour et à 15h27 exactement, on compte 9339 « participants », on a vu mieux comme implication des Français ! Lesquels d’ailleurs ? Vu la diffusion intense dans les réseaux écolos de cet appel, pas besoin de creuser plus pour connaître déjà la teneur de ces « contributions » ! Il s’agit ni plus ni moins que du programme des écolos & faucheurs, comme le précise le site « alter » Bastamag : « Une partie d’entre elles [les contributions, NDLR] appellent à refuser la privatisation des gènes des plantes, à empêcher la dissémination de nouveaux OGM, à interdire les insecticides les plus dangereux, à sanctionner la biopiraterie, et à se méfier des mesures de compensation… ». Et le même média de demander sans sourciller : « Les élus suivront-ils les recommandations des citoyens ? »

Une vaste fumisterie sous l’appellation de « démocratie participative »!

 

 

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. VISOR
  3. roger
    • JG2433
      • VISOR
    • VISOR