Non, le vin bio, ce n’est pas bon !

Sans titreCertes, un titre un brin provocateur de la part du quotidien belge « Le Soir » mais qui a toute sa pertinence notamment au regard des dernières « expériences » du professeur Séralini. Celui-ci affirmant, sans sourciller, que le vin bio, c’est forcément meilleur !

Le journaliste Geoffroy van Lede part du constat que le consommateur s’y connaissant de moins en moins, celui-ci se base maintenant sur des labels, notamment bio. Hélas pour lui, le vin choisi n’est la plupart du temps pas franchement meilleur que les autres et même plutôt mauvais. Quelle raison à cela ? Le vin bio répond à un cahier des charges et uniquement à celui-ci : . « Pourquoi est-ce que le bio ce n’est pas (toujours) bon ? Parce qu’il n’y a rien dans le cahier des charges du bio, comme de tous les autres labels, qui a trait à la qualité gustative du vin. Vous pouvez donc avoir toutes les qualités en vin bio, le meilleur comme le pire, comme pour tous les autres vins. La seule indication qu’il vous donne, c’est le respect d’un cahier des charges et la (non-)utilisation de substances chimiques et de synthèse. »

En bref, nous rappelle Geoffroy van Lede, le vin bio n’est pas un gage de qualité. Même si notre journaliste y va de son couplet anti-phyto, la réflexion est intéressante… . Pour boire du bon vin, il faut connaître comment il est produit ! Un vin bio à quelques euros ne sera probablement pas meilleur qu’un vin « conventionnel » à 15 !

Rappelons enfin pour ceux qui ont la phobie des phytos que les vins bios en contiennent, notamment du cuivre comme l’a rappelé récemment une enquête de Agriculture & Environnement.

 

 

email
Commentaires
  1. yvesdemars
    • Roger
      • Roger
  2. Astre Noir
    • Astre Noir
    • VISOR
  3. JG2433
  4. JG2433
  5. Anton Suwalki
  6. Vincent
  7. douar