Générations Futures perd deux procès contre le Roundup

Et voilà que Générations Futures va devoir verser la somme de 1000 euros à Monsanto France ! En effet, le 10 novembre dernier, Générations Futures et l’agriculteur bio Jacques Maret ont perdu deux procès devant le Tribunal administratif de Lyon, face au ministre de l’Agriculture et Monsanto.

Cette affaire remonte à plusieurs années déjà. En juin 2009, Générations Futures et Jacques Maret avaient demandé au ministre de l’Agriculture d’abroger l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de plusieurs formulations du désherbant Roundup de Monsanto, les Roundup Express, Extra 360 et GT Plus. S’appuyant sur une étude de Gilles-Eric Seralini publiée dans la revue scientifique américaine Chemical Research in Toxicology en décembre 2008, l’association antipesticides avait dénoncé les compositions de ces trois formulations qui contiendraient « non seulement du glyphosate déclaré par le fabricant, mais également une autre substance (le POEA) destinée à augmenter considérablement la pénétration du produit dans les organismes vivants ». L’organisation affirmait que cette substance « n’apparaît pas comme une substance active prise en compte dans l’évaluation de la toxicité » des herbicides.

Malgré l’agitation médiatique de Générations Futures au sujet de ses « révélations », le ministre de l’Agriculture n’a pas abrogé les AMM, d’où la décision de l’association à entreprendre une action en justice. Finalement, le Tribunal a rejeté la requête de Générations Futures, expliquant notamment « que, contrairement à ce que soutiennent les requérants, I’AFSSA n’a pas procédé, lors de la procédure de renouvellement de l’autorisation délivrée à la préparation “Roundup Express”, à une évaluation des risques de cette préparation au regard des seuls éléments relatifs au glyphosate pris isolément ; (…) cet avis fait explicitement référence, sur plusieurs points, à des études réalisées par application de la préparation elle-même, avec l’ensemble de ses composants surfactants et coformulants. »

A l’heure où nous écrivons, nous ne savons pas encore si Générations Futures et Jacques Maret feront appel de cette décision.

 

Sources

email
Commentaires
  1. Alzine
    • Roger
      • JG2433
        • Roger
        • Jean François VERNOUD
          • JG2433
          • roger
          • douar
  2. Bebop76