Traité de libre-échange : José Bové nous trompe

Interrogé le 19 octobre par Ouest-France sur le TAFTA, l’eurodéputé écologiste José Bové affirmait qu’« entre les États-Unis et l’Europe, c’est déjà le plus grand marché », ajoutant : « Pratiquement toutes les barrières sont déjà abolies, sauf sur les questions d’agriculture où il y a encore des protections. » Eh non, M. Bové, les barrières sont loin d’être toutes abolies. Comme le rappelle par exemple Sylvie Goulard, députée européenne Alliance démocrates et libéraux, « nous n’avons jamais vendu de TGV aux Américains, par exemple, car l’accès à leurs marchés publics est très difficile ». De même, le secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Matthias Fekl, confie à Aujourd’hui en France–Le Parisien que « c’est un véritable parcours du combattant pour exporter certains produits ou services aujourd’hui aux Etats-Unis ». Et d’expliquer notamment : « Dans l’aérien, une compagnie européenne qui fait Paris-Los Angeles ne peut quasiment pas prendre de passager à l’escale new-yorkaise, contrairement à une compagnie américaine. (…) les règles bureaucratiques américaines aboutissent de fait à empêcher toute possibilité d’exporter (…) pour les cosmétiques, les jouets, les appareils électriques… Enfin, dans le domaine des marchés publics, comme l’équipement des villes, les infrastructures, les transports, l’Europe est ouverte à 90 % aux entreprises étrangères alors que ce pourcentage tombe à 40 % pour les Etats-Unis ! » Autrement dit, José Bové raconte n’importe quoi… Mais ça ce n’est pas un scoop !

 

Sources
http://international.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/10/19/ttip-tafta-pour-ou-contre-le-traite-transatlantique-goulard-14888.html
http://matthias-fekl.fr/aujourdhui-en-france-le-parisien-traite-de-libre-echange-les-etats-unis-font-un-blocage/

email
Commentaires
  1. Zygomar
  2. JG2433
  3. roger
  4. Thibault
    • roger