Comment les écologistes mettent à mal l’unité de la République

Éclairante cette info sur le site marredesfaucheurs.fr : Benoît Biteau élu du conseil régional de Poitou-Charente ne cherche-t-il pas à imposer ses volontés à toute une population agricole?
Il voudrait interdire “les semences tolérantes aux herbicides dans la région”. « Selon lui, il faudrait que les agriculteurs s’engagent à ne pas cultiver ce type de variétés s’ils veulent bénéficier d’une aide régionale (…). Les variétés de tournesol ou de colza dont ne veut pas le baron Biteau sont inscrites au catalogue. Elles sont donc autorisées par la réglementation. Il revient donc aux agriculteurs la liberté de les utiliser ou non.
Taratata, Benoit Biteau, lui, ne l’entend pas de cette oreille et voudrait imposer ses petites volontés à toute une population. Une manière de créer une législation particulière au pays du Poitou.
Juridiquement, cette décision ne tient pas la route.
Bref, on se retrouve dans une baronnie. Pour un membre du parti radical de gauche, dont l’ADN est la défense de la République une et indivisible, n’est-ce pas paradoxal ? »

email
Commentaires
  1. rageous
    • yann
  2. Seppi
  3. Kathar
  4. Pourris