Corinne Lepage : où est la cohérence ?

Fin août, déplorant la « dérive gauchiste et sectaire » d’EELV, François de Rugy et Jean-Vincent Placé ont décidé en toute cohérence de claquer la porte du parti écologiste. Le 10 juin 2015, Corinne Lepage, présidente de CAP21/Le Rassemblement Citoyen, avait déjà fait ce constat sévère deux mois et demi plus tôt, déclarant : « Je considère qu’Europe Écologie Les Verts entraîne l’écologie politique sur une pente catastrophique. EELV affiche une attitude déplaisante, construite autour d’une écologie moralisatrice et punitive, doublée d’une dérive gauchiste. » Or, au moment où elle déversait ses amabilités, son micro-parti négociait en toute incohérence avec EELV pour obtenir une tête de liste en Ile-de-France aux prochaines régionales. Ainsi, François Damerval, directeur de campagne de Corinne Lepage depuis 2008 et son assistant parlementaire entre 2009 et 2014, a été désigné quelques jours plus tard tête de liste EELV dans le 91. Pour l’heure, on ne sait pas si le fidèle de Lepage a repris à son compte le slogan de sa cheffe : « EELV entraîne l’écologie politique sur une pente catastrophique. »

 

Sources
http://www.lettreducadre.fr/11609/corinne-lepage-les-francais-sentent-bien-que-lenvironnement-se-deteriore/
http://www.leparisien.fr/abbeville-la-riviere-91150/regionales-un-proche-de-corinne-lepage-chef-de-file-ecologiste-en-essonne-01-07-2015-4910149.php

email