François Veillerette est-il devenu un « apparatchik » d’EELV ?

Depuis une quinzaine d’années, François Veillerette occupe le créneau du militantisme antipesticides. Cela lui a notamment servi de marchepied pour démarrer une activité lucrative de « conseiller en environnement » mais aussi pour devenir un respectable élu EELV, un mouvement que son ami Fabrice Nicolino qualifie pourtant de… « ridicule » et « désastreux ». Qu’importe, car François Veillerette tient tellement à cœur sa tâche au sein d’EELV, un parti qui selon Corinne Lepage « entraîne l’écologie politique sur une pente catastrophique », qu’il semble désormais se comporter comme un bon petit « apparatchik ». Dans un échange de tweets (ci-dessous), il a en effet vertement recadré la députée EELV Barbara Pompili qui avait osé déclarer après le départ de François de Rugy du parti écologiste: « On nous pousse vers la porte c’est vrai, mais il ne faut pas céder. » François Veillerette a rappelé la « ligne du parti » : « personne ne vous pousse vers la porte. Suffit de respecter les décisions de la majorité du parti pour en être. » Rappelons juste que de Rugy et Placé avaient accusé EELV d’être un parti « sectaire »Pompili-Veillerette

Sources
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/09/04/changer-notre-facon-de-vivre
http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/reaction-de-barbara-pompili-nous-pousse-vers-la-porte-mais-il-faut-continuer-se-battre-794269.html
http://www.france24.com/fr/20150828-crise-eelv-ecologiste-europe-ecologie-verts-departs-jean-vincent-place-francois-rugy-ps

email
Commentaire