Interdiction de la vente de pesticides à usage amateur : sur quelles bases ?

L’association anti-phytos Générations Futures se félicite aujourd’hui dans un communiqué du vote de l’interdiction de la vente et de l’utilisation à usage amateur des « pesticides » dès 2019. Cette interdiction a fait l’objet d’un véritable  feuilleton, le dernier épisode en date étant la propagande éhontée de Ségolène Royal contre le Round-up, le désherbant phare de Monsanto. Et effectivement, c’est sur ce dernier sujet que tout s’est accéléré. Depuis que le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a émis une opinion sur le glyphosate pour le classer dans la catégorie 2A (cancinogène probable), la machine s’est emballée…. sur la base d’une avis contestable et contesté.

Essayons quand même d’y voir un aspect positif :  les jardiniers amateurs, grâce à cette mesure, pourront prendre conscience de la difficulté et de l’impossibilité pour un agriculteur qui cultive des centaines d’hectares de se passer de pesticides. Bien sûr, on entendra toujours doctement que si les agriculteurs ne peuvent se passer de pesticides, c’est qu’on ne leur a pas appris… Énervant non ?

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
    • roger
  2. un physicien
  3. Laurent Berthod
    • roger
  4. Astre Noir
    • Zygomar
      • Laurent Berthod
        • Astre Noir
          • Zygomar
          • roger
      • hector
  5. douar
    • roger
  6. VISOR
  7. Cécile Ro
    • douar
    • Zygomar
    • Seppi
      • roger
        • douar
    • VISOR
    • roger
      • miniTAX
        • Zygomar
        • Zygomar
        • roger
        • miniTAX
  8. Zygomar
    • roger
      • Zygomar