Séralini : toujours de (grosses) ficelles de com ‘

Le professeur nous avait déjà fait le coup de la victimisation lors de la publication de son étude sur le MON 810, il récidive cette fois-ci  à l’occasion de la sortie d’une nouvelle étude sensée démontrer  que « les animaux (dont les rats) utilisés dans les laboratoires reçoivent une alimentation dite standard-normale-hygiénique qui est en fait imprégnée de multiples toxiques (dont le Roundup, métaux lourds et OGM) ».  Il serait « donc impossible, dans ces conditions, de valider les études portant sur les effets de ces agents. »
Sans (encore) nous prononcer sur le fond de l’étude, on apprend par le blog de Philipps Michel, que le professeur Séralini aurait fait l’objet de « pressions » :  « alors qu’une revue (PLoS One ) s’était engagée à publier cette étude dès aujourd’hui, la revue en question, sous des prétextes douteux, a reporté cette publication… » Le blogueur ne s’interroge pas un instant sur le fait que la revue en question ait pu refuser la publication de l’étude en raison de son éventuelle faiblesse. Quant à la ficelle de la victimisation, elle marche un moment, mais il n’est pas dit que les media accrochent encore une fois.

email
Commentaires
  1. Karg se
  2. Roger
  3. Vincent
  4. Tommy Slav
  5. Alzine
    • Alzine
      • Roger
        • Alzine
          • Roger
    • Roger
  6. miniTAX
    • Karg se
      • Bugul Noz
  7. un physicien
  8. Zygomar
  9. Zygomar