Nutella : la bourde de Royale

Quand on parle à tort et à travers comme Ségolène Royal, le risque c’est de se prendre un retour de bâton sévère. Et s’attaquer au Nutella, c’est s’attaquer à l’Italie. L’homologue italien de la ministre de environnement, Gian Luca Galletti, a ainsi sorti un tweet défendant le fleuron de l’industrie agro-alimentaire italienne (ferait-on la même chose en France pour nos entreprises ?):Sans titre

Traduction:« Que Ségolène Royal laisse les produits italiens tranquilles. Ce soir au menu : pain et Nutella ».

Que S. Royal se taise !

 

 

email