Les Verts en perte de vitesse

34%. C’est le nombre d’adhérents en moins chez EELV en deux ans ! Il y avait une crise politique (habituelle !) avec les claquages de portes successifs. Le dernier en date étant celui du député Christophe Cavard.  Mais les ennuis sont aussi (et surtout) financiers, c’est ce que nous révèle le Canard enchainé d’aujourd’hui. Moins de militants (12 000 en 2013, 8000 aujourd’hui) et donc moins de cotisations, un financement public en baisse (-1.6 million d’euros d’ici la fin de la législature), un découvert autorisé réduit, et des prévisions électorales en berne pour les prochaines régionales…les verts voient l’avenir en noir ! 1ère conséquence, la vente du siège du parti pour des locaux plus modestes. 8000 adhérents, c’est plus de deux fois moins que le PCD (vous connaissiez ?) : le Parti Chrétien Démocrate qui en compte 17 000.
Et cette crise financière est un prétexte supplémentaire pour les responsables EELV de s’écharper un peu plus. Emmmanuel Coste accusant Cécile Duflot de mauvaise gestion ; celle-ci répliquant dans la foulée.
Un beau tohu-bohu, qui n’intéressera que les amateurs de soap operas politique à la sauce verte. Pour les autres, passez votre chemin : pourquoi accorder autant d’importance aux thèses d’un parti devenu insignifiant ?

email
Commentaires
  1. Karg se
  2. Alzine
    • Roger
  3. VISOR
    • Roger
    • Wackes Seppi
  4. Laurent Berthod
  5. Bertrand
  6. Zygomar