Sensibilité au gluten : info ou intox ?

Alors qu’un nouveau livre de Julien Vanesson, auto-déclaré spécialiste, surfe encore une fois sur la phobie anti-gluten, Ouest France a le mérite de publier un article particulièrement rassurant sur la question. Selon les anti-gluten, les multiples manipulations génétiques et les croisements (encore les OGM !) qu’aurait subi le blé depuis des dizaines d’années le rendrait difficilement assimilable par l’organisme, en raison d’une teneur en protéines « manipulée ». A cet argument répond un scientifique américain, Ravi Chibbar qui « a étudié différentes variétés de blé plantées en Amérique du Nord depuis 1989. Pendant toutes ces années, il a mesuré la teneur en gluten du blé afin de vérifier si elle augmentait. « La teneur en protéines a augmenté d’environ 0,01 % par année, soit 1 % sur une période de 100 ans »révèle le professeur. Une augmentation, selon lui, « insuffisante pour que la population en ressente les effets négatifs. »
Hélas, le grand public est plus prompt à croire les marchands de peur que les quelques scientifiques qui ose aller chercher un peu plus loin !

 

 

email
Commentaires
  1. Karg se
  2. roger
  3. aatea