Assemblée nationale : que fait le déontologue ?

Le RES (Réseau Environnement Santé) fait ces jours ci de la pub pour le colloque « Les pathologies neuro-développementales et l’environnement » organisé le 18 juin prochain à l’Assemblée nationale dans la grande salle Victor Hugo s’il vous plait. Thème à priori intéressant et à forts enjeux si l’on en croit les pathologies abordées : l’hyperactivité, l’autisme, etc. Mais l’on est vite surpris par la présentation du programme ! Un colloque, c’est fait pour discuter autour de certaines questions et tenter d’y répondre, n’est-ce pas ? Et bien là, les organisateurs ont trouvé un nouveau concept : les réponses sont apportées…avant même le colloque !
Extrait du programme :
Idée reçue n°3 : « L’épidémie de maladies neurodéveloppementales n’est qu’une illusion d’optique qui reflète l’amélioration du dépistage ».
Les données les plus récentes montrent au contraire une progression fulgurante, notamment en ce qui concerne l’autisme, et confirment le rôle des facteurs environnementaux comme les métaux lourds.
On passera aussi rapidement sur le fait qu’aucun représentant des laboratoires pharmaceutiques, des industriels, des fédérations professionnelles qui seront forcément en accusation lors de ce colloque, n’est invité (on ne change pas les bonnes habitudes !).

Finalement, un colloque qui pourrait être intéressant et qui va se transformer encore une fois en tribune à sens unique, sans aucun dialogue ni recherche honnête de la vérité. Encore un débat confisqué par les écologistes !!!
Et le déontologue de l’Assemblée Nationale dans tout ça ? Chuuut….il dort…

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. un physicien
    • Karg se
    • Wackes Seppi
    • Hector
      • Zygomar
        • Laurent Berthod
        • Hector
  3. Hector
  4. Alzine
  5. Alzine
    • Laurent Berthod
  6. Alzine
    • Laurent Berthod
      • Wackes Seppi
        • Laurent Berthod
    • Wackes Seppi
  7. Alzine
    • Wackes Seppi
  8. Alzine
    • Wackes Seppi
  9. Gelano