Une mascarade de recherche participative

Cette année, Christian Vélot est censé publier les résultats de ses recherches sur les OGM avec la tenue d’un colloque de restitution prévu en fin d’année. Pour nous, c’est l’occasion de revenir sur ce qui est présenté comme un projet de recherche participative. En effet, le projet de Christian Vélot se fait dans le cadre d’un PICRI (Partenariat entre Institutions et Citoyens pour la Recherche et l’Innovation), un dispositif mis en place (et financé) depuis 2005 par la Région Ile-de-France.

Comme Christian Vélot l’explique lui-même, la recherche participative, « c’est de la recherche en partenariat entre les chercheurs institutionnels d’une part, et des représentants de la société civile d’autre part ». Et le site « PICRI OGM » de Vélot de préciser : « La recherche participative constitue un exemple de politique publique de recherche qui permet de contrebalancer les politiques actuelles quasi exclusivement orientées vers l’encouragement de partenariats entre recherche publique et firmes privées. » Or ici, il s’agit, d’un côté, du laboratoire de Christian Vélot à l’Université Paris Sud et, de l’autre côté, l’association Générations Futures. Tout d’abord notons que Christian Vélot ne semble pas déstabilisé par le fait que la présidente de Générations Futures, Maria Pelletier, soit également administratrice du Synabio, le lobby des « firmes privées » du bio. Passons. Ensuite, il serait plus exact de parler d’un projet de recherche entre représentants d’associations anti-OGM, puisque Christian Vélot est vice-président du CRIIGEN et administrateur de la Fondation Sciences Citoyennes (FSC), deux structures foncièrement anti-OGM.

Finalement, on reste entre petits copains de la famille écologiste. D’ailleurs, pour la petite histoire, l’un des membres du jury qui a sélectionné en 2010 le projet de Christian Vélot est Matthieu Calame, le directeur de la Fondation pour le progrès de l’homme, une fondation suisse qui finance régulièrement et de façon conséquente la FSC, le CRIIGEN et Générations Futures. Il est aussi amusant de noter que ces fameux PICRI ont été mis en place sous l’impulsion de la FSC, et mis en œuvre par le conseiller régional écologiste Marc Lipinski. Last but not least, Christian Vélot, qui a reçu 176.938 euros de la Région Ile-de-France pour son projet, est depuis juillet 2012… conseiller régional écologiste d’Ile-de-France. La boucle est bouclée !

Sources
http://picriogm.weebly.com/les-partenaires.html
http://picriogm.weebly.com/recherche-participative.html
http://www.picri-ogm.fr/

 

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
    • hector
      • JG2433
    • Matthieu Calame
  2. Mopsoupas
    • Wackes Seppi
      • Laurent Berthod
  3. VISOR
  4. sarah
    • Seppi
      • sarah
        • Laurent Berthod
        • Seppi
          • Zygomar
    • Laurent Berthod
  5. sarah
    • Zygomar
  6. sarah
    • Laurent Berthod
    • Laurent Berthod
      • roger
        • Laurent Berthod
          • roger
          • roger
          • Laurent Berthod
          • Laurent Berthod
          • Laurent Berthod
    • roger
      • roger
  7. philippe
  8. Zygomar
  9. Zygomar
  10. Zygomar
    • roger
      • rageous
        • Zygomar
      • Zygomar
        • roger
  11. Zygomar
  12. roger
    • Zygomar
      • roger
  13. Berny68
    • roger
  14. Alex
    • roger
    • Zygomar
      • Zygomar
        • roger