Congrès de la FNSEA : Le Foll « out », Valls et Hollande encore dans la course

Il est de tradition que l’accueil d’un ministre de l’agriculture au congrès de la FNSEA ne soit jamais une partie de plaisir pour le titulaire du poste. Et effectivement, c’est ce qui est arrivé à Stéphane Le Foll ce matin à Saint Etienne. Mais là, il semble qu’on ait franchi un degré de plus dans le mécontentement !
Il est évident que les liens ne sont plus que symboliques entre le syndicat agricole et le ministère. La FNSEA n’hésite plus d’ailleurs à qualifier le cabinet du ministre d’ « incompétent » et « d’amateur ». En cause, les modalités d’application de la nouvelle PAC qui ne sont pas toutes connues à ce jour et surtout une approche désinvolte des dossiers.
La veille, Daniel Prieur, secrétaire général adjoint de la FNSEA, n’a pas mâché ses mots en conclusion de la journée de travail : « Notre ministre de l’agriculture est le champion de l’imprécision, avec des manques sur l’ICHN et les MAEC qui nous exaspèrent. La mise en place de la Pac 2015 est un échec ».
Aujourd’hui, devant le premier ministre, Xaxier Beulin, président de la FNSEA, a posé une question politique tournée vers l’avenir:  « Combien de temps , monsieur le Premier ministre, allez-vous encore donner des gages improbables aux Verts ? Que représentent-ils vraiment ? Je crois que nous assistons à la faillite de l’écologie politique. L’écologie est un bien commun. Il s’agit de l’avenir de notre planète. Elle est trop précieuse pour être confisquée par une poignée de politiciens. »
Il apparait maintenant au grand jour que les liens entre la première centrale syndicale paysanne et le Président de la République et son Premier Ministre sont maintenus. En revanche, avec Stéphane Le Foll, les ponts sont rompus. Affaire à suivre dans le contexte de l’après élection départementale et dans la perspective d’un remaniement.

email
Commentaires
  1. JG2433
    • JG2433