La maladie Alzheimer en baisse chez les agriculteurs

Voici une info que ne risque pas de diffuser François Veillerette. Et pourtant, elle le mériterait. Passé inaperçu, cet article de la Croix reprend les conclusions d’une étude menée par l’Inserm sur 1000 retraités agricoles (et pas sur 28 contrairement aux études de Générations Futures). Selon Jean-Francois Dartigues, neurologue, ces « travaux montrent une baisse très significative de la prévalence des déficits cognitifs de 38 % en vingt ans. » Ajoutons que ces résultats sont corrélés par d’autres études menées aux Pays-Bas et en Grand Bretagne.  Quel facteur principal de cette baisse ?  Le niveau d’étude. « Une différence qui se traduit par davantage d’activités intellectuelles. Or on sait que plus la personne est active intellectuellement, moins elle a de risques de développer un grave trouble cognitif. »
Et sur la question des pesticides : « Une question fréquemment posée est celle des liens entre l’usage de pesticides et autres produits phytosanitaires et la survenue de la maladie d’Alzheimer. En l’état actuel de nos travaux, rien ne nous permet d’étayer cette hypothèse. »

email
Commentaire
  1. Wackes Seppi