Mesure idéologique de l’Union européenne contre les OGM

Le Conseil de l’Union européenne a confirmé hier formellement le texte amendant la directive 2001/18 visant à permettre aux Etats membres de restreindre ou d’interdire la culture d’OGM sur tout ou partie de leur territoire, en invoquant des motifs environnementaux, agricoles ou socio-économiques. En clair, un pays peut désormais interdire les OGM sur son territoire en invoquant n’importe quel motif écrit en bon français. Autant certains pays vont en profiter comme l’Espagne et le Portugal. D’autres semblent déjà sur les starting blocks, notamment le Grande Bretagne. D’autant plus que les nouvelles variétés avec des caractéristiques de plus en plus intéressantes pour les agriculteurs et les consommateurs commencent à sortir des cartons de la recherche. Or, il est à craindre que d’autres pays, et en particulier le nôtre ne bougeront pas sur la question pendant au moins la décennie à venir, tous les recours sur la question n’ayant plus aucun soutien de la législation européenne.
Conséquences pratiques pour la France : des distorsions de concurrence accrues, et une recherche OGM française qui continuera à être mise en sommeil pour les années à venir.
A quand le grand réveil ?

email
Commentaires
  1. JG2433
    • JG2433
  2. roger
    • Wackes Seppi
  3. douar
    • Zygomar
      • roger
  4. Zygomar
  5. JG2433
    • Zygomar
      • Wackes Seppi
  6. Wackes Seppi