Le Pape, les lapins et les écolos

Depuis la déclaration du Pape François sur les « lapins » lors de son retour des Philippines (Certains croient que – pardonnez-moi l’expression – pour être de bons catholiques, on doit être comme des lapins), la presse s’enflamme… Serait-il devenu malthusien ? C’est en tout cas ce que fait semblant de croire Thierry Jaccaud, rédacteur en chef du journal radical L’Ecologiste : « Quel allié inattendu pour ceux qui clamaient dans le désert les dangers de la “bombe P” : le pape ! Celui-ci appelle carrément les catholiques “à ne pas se reproduire comme des lapins”. On ne peut qu’applaudir sur le fond mais, et c’est un comble, déplorer la forme si peu charitable: chaque famille doit être respectée, nombreuse ou non. S’il est bien un domaine où le respect des personnes ne doit pas être oublié, c’est bien la démographie où le maniement des chiffres peut faire oublier la réalité des êtres humains qu’ils recouvrent. Mais ne boudons pas notre plaisir et souhaitons une application pratique dans de nombreux pays. Le pape François annonçant une encyclique sur l’écologie pour le mois de juin, on peut donc supposer que ce thème majeur de la démographie en fera partie. »
Hélas pour vous, M. Jaccaud, vous commettez un lourd contre-sens. ! François se situe dans la droite ligne de ses prédécesseurs, notamment Paul VI, sur notion de paternité responsable.. . Et il ne faut pas chercher bien loin pour en être convaincu, puis que le Pape y fait référence dans la même intervention : « Le refus de Paul VI (de la contraception, ndlr) n’était pas lié seulement à des cas personnels (il dira aux confesseurs d’être compréhensifs et miséricordieux) : il voyait le néo-malthusianisme universel existant, à travers lequel les puissances cherchaient à contrôler la natalité. (…) Cela ne signifie pas que les chrétiens doivent faire des enfants en série. J’ai admonesté une femme qui en était à sa huitième grossesse après sept césariennes ; [je lui ai dit :] « Vous voulez que vos enfants soient orphelins ? ». Il ne faut pas tenter Dieu… Mais je voulais dire que Paul VI a été un prophète. » […] Autre chose : pour les gens pauvres, l’enfant est un trésor – c’est vrai que là aussi, on doit être prudent – mais l’enfant est un trésor. Paternité responsable… mais il faut voir aussi la générosité de ce papa ou de cette maman qui voit dans son fils ou sa fille un trésor. »
En bref,  le discours de l’Eglise catholique reste constant  à part un style de parole un peu différent. Quant à Thierry Jaccaud, il ferait bien de lire l’encyclique “humane vitae” de Paul VI à laquelle se réfère François pour éviter d’écrire des contre-sens.

email