Ecophyto dans les couloirs du SIVAL (salon des Fruits et Légumes) : retour au réalisme ?

Le dossier du plan Ecophyto V2 était dans la tête de nombreux responsables professionnels présents sur ce salon à Angers. Pour quelles raisons ?  L’attente de prochaines décisions à venir du ministre, présent au salon en même temps que le député Dominique Potier, rédacteur d’un rapport sur le plan Ecophyto. Nous le disons clairement : ce rapport doit être lu car il est pose un certain nombre de bonnes questions. Il constate que chaque pays européen fait sa « sauce » dans son coin. Exemple : le fameux taux de réduction de 50 % en France sorti dont on ne sait où alors que l’Europe n’imposait pas d’objectif chiffré. Résultat : des dégâts en terme de distorsions entres les agricultures européennes.

Dominique Potier a évoqué une proposition devant les professionnels (peu nombreux) qui assistaient à une conférence organisée par la chambre régionale d’agriculture : que les produits phytopharmaceutiques par usage soient homologués directement par l’Union Européenne et non pas comme aujourd’hui Etat par Etat. Pour lui, cela serait la fin des distorsions et l’homologation serait plus efficace et pertinente. Mais il constate que ce n’est pas dans l’air du temps à Bruxelles : chaque pays souhaite conserver son libre arbitre. Bref, il s’agit d’une interrogation lucide sur la forme prise par la construction européenne. Un parallèle peut être d’ailleurs être fait sur le dossier OGM avec une « renationalisation  partielle » des autorisations de mise en culture des OGM.

Des points clefs de son rapport peuvent être contestés mais il faut constater une cohérence de raisonnement. S’il ne peut pas, pour des raisons politiques, remettre en cause l’objectif chiffré de 50%, il a le mérite de le casser en deux et de l’étaler dans le temps. Il considère que si la moitié du chemin peut être fait, le reste du chemin (25% restants) impose des changements en profondeur de l’économie agricole. A ce propos, il  déplore la démagogie de Générations Futures et des organisations écologistes qui n’apaise pas l’ambiance sur ce dossier.

Sortir le dossier des ministères pour gagner en réalisme
Une des propositions du député vise à ce que le dossier Phyto et le plan Ecophyto soient gérés par un délégué interministériel et non pas dispersés entre différents ministères : écologie, agriculture, santé, travail… Cette proposition est peut être pertinente pour fixer des orientations réalistes. A propos de « réalisme », c’est Dominique Potier qui a glissé au ministre le calcul suivant repris dans la communication du ministère :  » diminuer de près de 30% le niveau de pesticides en particulier en viticulture et arboriculture. En termes de résultat attendu, cela équivaut à une conversion en agriculture biologique de plus de la moitié des surfaces céréalières françaises. »
Une honnêteté dans le cheminement intellectuel que les agriculteurs peuvent reconnaître, ce qui nous change de la communication des ONG que l’on pourrait résumer de la manière suivante : « la conversion à la décroissance » et « en dehors du bio, point de salut ». Le matin même, les techniciens et les viticulteurs témoignaient que OPTIDOSE (l’Outil d’aide à la décision- développée par l’Institut Français de la Vigne et du vin) permet de réduire significativement la quantité utilisée de fongicides contre l’oïdium et le mildiou avec de nouveaux matériels de traitement. Par contre, les producteurs de pommes ont demandé à D. Potier de glisser à l’oreille du ministre que contre la tavelure, on ne peut pas réduire les traitements. Les techniciens lors d’une présentation sont unanimes : contre la tavelure la réduction d’utilisation des fongicides n’était pas envisageable.

Merci à un certain nombre de participants au SIVAL qui nous ont transmis leurs analyses !

email
Commentaires
  1. Wackes Seppi
  2. Penicillium roqueforti
  3. Mops86
  4. AGRAU
    • MON810
    • Wackes Seppi
    • AGRAU
      • Wackes Seppi
  5. Alzine
  6. VISOR
  7. Alzine
  8. Raoul-Hugues
    • VISOR
    • Wackes Seppi
  9. VISOR
    • Penicillium roqueforti
      • Wackes Seppi
        • Penicillium roqueforti
          • Wackes Seppi
          • JG2433
      • Karg se
  10. VISOR
    • ME 51
  11. ANONYMOUS
  12. ME 51
  13. JFP
  14. JFP
    • VISOR
      • roger
  15. bertrand
    • yan
      • roger
  16. bertrand