« Alerte » de PAN Europe et de Générations Futures : la commission européenne répond

On se souvient du « rapport » publié en septembre dernier par PAN Europe et Générations Futures démontrant « que les régulateurs ignorent l’obligation légale de produire toutes les études scientifiques de moins de 10 ans dans les dossiers de demande d’homologation des matières actives de pesticides au niveau européen » et que ceux-ci « n’utilisent pas ces études pour définir des niveaux d’exposition les plus sûrs possibles mais se contentent des études fournies par les industriels eux-mêmes».
Suite à une question parlementaire posée par la députée européenne EELV Karima Delli sur ce sujet, la commission a répondu : « L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a analysé le rapport et a répondu à Pesticide Action Network. En ce qui concerne les six substances mentionnées dans le rapport qui ont, jusqu’à présent, été soumises au processus d’examen par les pairs de l’EFSA, l’Autorité a confirmé, après avoir examiné les questions évoquées dans le rapport, que tous les éléments pertinents avaient été pris en considération lors de l’examen par les pairs, et qu’aucun nouveau sujet de préoccupation n’avait été identifié. »

Une réponse que le journal Le Monde ne publiera jamais. N’est-ce pas Monsieur Foucart ?

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
    • Cloba
  2. roger
  3. Daniel
    • Zygomar