Dominique Guillet : son « mentor » n’aurait-il pas des délires antisémites ?

En 2008, Alerte Environnement s’était déjà penché sur les surprenantes motivations philosophico-spirituelles de l’engagement écologiste de Dominique Guillet, le boss de Kokopelli. En effet, la vision du monde de Dominique Guillet est entièrement imprégnée par les élucubrations d’une sorte de « guide spirituel » américain dénommé John Lamb Lash. Pour Guillet, il s’agit « d’un enseignement d’une telle richesse, d’une telle diversité et d’une telle importance capitale pour le recouvrement de notre connexion avec la Terre-Mère ». Tellement important que Guillet traduit « l’œuvre » de John Lash depuis des années, publiant ses textes sur son site Internet Liberterre.fr ou par sa maison d’édition. Cinq ouvrages de John Lash – aux titres évocateurs comme Gaïa-Sophia: un Mythos de co-évolution entre la Terre-Mère et l’Humain ou Le Paradis Reconquis: Révolution Enthéogénique et Transmutation Planétaire – ont ainsi été imprimés en langue française, grâce aux bons soins de Dominique Guillet. Et le prosélytisme de Guillet pour les théories de John Lash s’étend jusque dans les documents de Kokopelli, comme par exemple l’ouvrage phare de l’association – Les Semences de Kokopelli.
Quel est donc « l’enseignement » de John Lash ? Eh bien, il explique que les Gnostiques considéraient le « dieu paternel Jéhovah » comme un faux dieu et l’identifiaient à Yaldabaoth, « une entité extraterrestre dont le royaume est le système planétaire indépendant de la terre, du soleil et de la lune ».Or ce Jéhovah-Yaldabaoth serait le seigneur d’une espèce extra-terrestre baptisée « archonte ». Selon Lash, les Archontes « sont vraiment une espèce extra-terrestre étrangère, une sorte de cyborg inorganique » et agissent comme des « parasites dans notre esprit ». Et il conclut à « une infection générée par l’invasion de l’esprit humain par une entité étrangère ». Autrement dit, le patron de Kokopelli partage la théorie de Lash selon laquelle la pensée judéo-chrétienne n’est rien d’autre qu’une manipulation de nos esprits par des parasites extra-terrestres !
On pourrait s’en amuser et se dire que le mentor de Guillet n’aurait pas dû regarder en boucle le film de science-fiction L’invasion des profanateurs de sépulture. Mais il n’y a pas trop de quoi s’amuser. La revue Agriculture & Environnement a récemment révélé que, dans cette vision paranoïaque du monde, John Lash identifiait les juifs comme l’ennemi. En effet, estimant que « la religion abrahamique est l’expression du virus extra-terrestre », il qualifie les juifs « d’ennemis de l’humanité » et affirme que « le Talmud exprime une idéologie anti-humaniste et contient un programme contre l’humanité » ! Il est vrai que l’on trouve sur Internet diverses interventions de John Lash débitant sa logorrhée. Lors d’une émission radio récente, John Lash explique notamment que la théorie de la race supérieure n’a rien à voir avec les nazis et Hitler, prétendant que le terme « race supérieure » n’existe pas en allemand. Se félicitant de voir Vladimir Poutine tenir tête en septembre 2013 « à la faction sioniste israélienne », il ajoute : « Je ne connais qu’un autre exemple dans l’histoire de quelqu’un qui a tenu tête aux sionistes. Vous savez de qui il s’agit ? Adolf Hitler a tenu tête aux sionistes. Il a tenu tête aux bolchéviques. Qui étaient les bolchéviques ? Les bolchéviques étaient les idéologues juifs qui contrôlaient la révolution russe. (…) Peu importe ce que vous pouvez penser d’Adolf Hitler, et je ne le héroïse pas ou le blanchit d’aucune manière, je ne dis pas qu’il était un homme bon ou un homme mauvais. Je dis juste ce fait que (…) la raison pour laquelle il a attaqué la Russie était de protéger l’Allemagne et l’Europe dans son ensemble du communisme bolchévique qui était un programme des juifs. » Pour conclure ses éructations nauséabondes, le maître à penser de Guillet explique « qu’il y a quelque chose de très très mauvais à propos des juifs » et « qu’il faut faire face au tabou de l’antisémitisme et ne pas voir peur d’être accusé d’antisémitisme ».
Il est probable que son disciple, Dominique Guillet, décide de ne pas suivre son maître sur cette voie-là et renonce à briser ce tabou. D’ailleurs, il a soigneusement évité de publier les textes de Lash les plus explicites sur sa haine des juifs. Et pour cause, il y a un business familial à préserver. Il n’est pas sûr que les clients, les adhérents et les mécènes de Kokopelli soient enchantés par les convictions profondes du mentor de Guillet. Alors, motus ! Les affaires sont les affaires…

Sources
http://alerte-environnement.fr/kokopelli-l%E2%80%99ecologisme-gaia-et-les-extra-terrestres/2/
http://alerte-environnement.fr/kokopelli-l%E2%80%99ecologisme-gaia-et-les-extra-terrestres/3/
http://www.agriculture-environnement.fr/dossiers,1/ecologie-politique,18/kokopelli-joue-et-perd,953.html
http://www.blogtalkradio.com/shatteringthematrix/2013/10/06/john-lash–sophias-correction

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
  2. bertrand
    • Daniel
      • bertrand
      • Karg se
        • Daniel
          • karg se
        • Laurent Berthod
          • karg se
          • roger
        • VISOR
          • karg se
          • Laurent Berthod
    • Karg se
      • Laurent Berthod
      • Zardoz
      • bertrand
        • Karg se
        • Wackes Seppi
    • Wackes Seppi
      • Wackes Seppi
  3. roger
  4. JG2433
  5. JG2433
  6. VISOR
  7. Wackes Seppi
    • Daniel
      • karg se
        • bertrand
          • Laurent Berthod