Les pauvres petits faucheurs volontaires

Le site Reporterre nous livre un petit reportage (version faucheurs) sur l’occupation des locaux de Limagrain près de Clermont Ferrand.
…Et scandale pour notre média « alternatif », les faucheurs sont sortis sous la protection des forces de l’ordre car de nombreux adhérents de la coopérative se sont déplacés. « Sans cette protection, il est évident que nous aurions été molestés », considère Gérard Liebskind. Ce militant de la première heure ne se rappelle pas d’un tel déchaînement depuis les premiers combats ayant opposés pro et anti-OGM.
Depuis 1 an, les faucheurs se permettent de détruire des essais, de rentrer dans des centres publics de recherche pour faire des “inspections citoyennes”. A un moment, la moutarde ne peut que monter chez les agriculteurs et les inciter à des ripostes musclées. Et pour une fois… les faucheurs volontaires n’ont pas dénoncé la présence des forces de police, l’oppression policière, l’Etat policier, etc. !
Rappelons simplement que toutes les actions des faucheurs volontaires sont violentes depuis l’origine du mouvement. Leurs leaders ont théorisé l’utilisation de la violence pour imposer leur vision. A notre Dame des Landes et à Sivens, EELV a besoin de l’action violente de groupuscules pour créer le rapport de force avec les pouvoirs publics. Jean Vincent Placé, Noël Mamère, sans aucune vergogne, en récupèrent l’impact médiatique ! Et après les élus EELV, la bouche en cœur, s’étonnent que les bonnets rouges aient utilisé la violence pour se faire entendre sur le dossier de l’Ecotaxe.
Oui, il faut malheureusement constater que les actions violentes montent en puissance. La Confédération paysanne sur le dossier des 1000 vaches y a contribué largement. Une stratégie gagnante vis à vis de la presse, qui s’y engouffre sur le mode : les bons et les méchants. Mais dans le cas de Limagrain, les adhérents de la coopérative ont clairement montré que la ligne jaune ne pouvait pas être franchie par les « djihadiste vert ».

email
Commentaires
  1. Zygomar
  2. Daniel
    • Laurent Berthod
  3. Laurent Berthod