Sivens : le projet déjà enterré

Avec le soutien de José Bové qui a déclaré hier que « Les propos de la ministre de l’Écologie vont dans le bons sens en disant qu’aujourd’hui ce projet ne pourrait plus avoir lieu », le projet du barrage attend plus que l’annonce de son enterrement demain par Ségolène Royal. Sous la pression concertée des verts et des groupuscules d’extrême gauche, anarchistes, libertaires & Co, l’Etat s’apprêtent donc à capituler en rase campagne.  Et les agriculteurs dans tout ça ? pardonnez-moi l’expression : tout le monde s’en fout. Car eux ne vont pas dans les rues exprimer leur ras-le-bol à coup de cocktail Molotov et de battes de baseball. Et effectivement, ce n’est pas leur problème de production  qui vont déranger le bobo parisien, qui, lui, aura toujours ses plats tout préparés au monoprix du coin de la rue.
Mais après Notre Dame des Landes, le cas de Sivens est emblématique d’un gouvernement qui capitule devant quelques mouvements violents et très bien organisés. Les collectivités locales engagés dans des projets un tant soit peu sensibles peuvent d’ores et déjà dire adieu à leurs ambitions !

email
Commentaires
  1. doryphore
    • roger
    • roger
  2. Pat
    • VISOR
    • Daniel
    • Astre Noir
  3. VISOR
  4. Astre Noir
    • roger
    • douar
  5. Astre Noir
    • Daniel
    • roger
  6. Robert
    • Laurent Berthod
      • Zygomar
        • JG2433
          • JG2433
    • rageous
    • ME51
  7. EBER
  8. roger