1000 vaches : sortir du bourbier

Depuis quelques semaines, la presse a accompagné voire encouragé l’action de la Confédération paysanne et de ses acolytes contre la ferme des 1000 vaches. Particulièrement le site lemonde.fr qui nous a tenu en haleine. Finalement tout cela se termine par quoi ? La ferme se met en route selon les termes de l’autorisation délivrée par l’Etat en février 2014. La réunion au ministère de l’agriculture n’avait que pour objectif d’aider la Confédération paysanne à sortir de ce bourbier. Le communiqué du ministère de l’agriculture est très clair sur le rappel de la  loi et notamment sur les conditions juridiques d’exploitation de cet élevage et de son extension en nombre de vaches.
Les acteurs de ces actions forment une drôle d’alliance : la Confédération paysanne qui s’accroche à sa vision du métier, une association locale qui regroupe des petits propriétaires qui ont peur pour leur patrimoine immobilier et des défenseurs de la cause animale qui en réalité ne visent qu’a nous imposer le régime VEGAN et ses dérivés. La prise de position en dernière minute de la Fondation Brigitte Bardot est également comique.
En conclusion, resteront dans l’espace public certainement que les faux débats et les bien-pensants avec leur vision caricaturale. La même caricature qu’à Sivens où le maïs est devenue la plante symbole du productivisme. Pourtant, c’est l’une des meilleurs plantes (productivité) pour les éleveurs en bio du sud de la France pour sécuriser dans la production de fourrage…à condition de pouvoir arroser.

email
Commentaires
  1. roger
  2. roger
  3. patdu32
    • roger
  4. VISOR
    • Zygomar
  5. Wackes Seppi