OGM ou gaz de schiste : il faut choisir…

Gros problème de conscience en perspective pour nos amis écolos : la nomination de Donald Tusk, jusque-là premier ministre de la Pologne, comme président du Conseil européen. Pensez-donc, Donald Tusk est anti OGM… et pro gaz de schiste. Equation impossible pour les écolos : il n’entre dans aucune case.  Alors soutien, pas de soutien ? Les débats risquent d’être âpres et il sera intéressant d’en voir l’issue. Faut dire que depuis quelques années, la Pologne et la Hongrie ont élus des dirigeants conservateurs souvent anti-OGM mais à l’opposé de l’idéologie libertaire des verts. Au risque de faire chauffer leur logiciel bien rodé. Conséquence, ceux-ci s’expriment très peu sur la politique agricole et environnementale de nos voisins de l’est. Il ne faudrait quand même par avoir à féliciter des ultra-conservateurs pour leur politique…

email
Commentaires
  1. douar
    • roger
      • Wackes Seppi
        • Zygomar
        • roger
  2. Wackes Seppi