Du « durable » au « soutenable »

Nous avons évoqué dernièrement l’étude de la Fondation Nicolas Hulot et du réseau Action Climat France « Les solutions de mobilité soutenable en milieu rural et périurbain. »  Au-delà de son contenu dont la richesse laisse à désirer, il est intéressant de noter l’utilisation du terme « soutenable » (sans doute issu du terme anglais sustainable qui signifie durable) qui prend peu à peu le dessus sur « durable ». Comme toujours, la guerre des mots est un terrain essentiel. En privilégiant « soutenable » au détriment de « durable », les écologistes radicaux entendent accentuer un peu plus le climat de peur et d’anxiété qui a tendance à reculer, l’écologie faisant les frais de la crise économique. Ce qui est soutenable est ce qui peut être toléré ou supporté alors que la notion de durabilité est par essence beaucoup plus positive. Le financement public de cette étude contribue donc à la diffusion et à la généralisation du terme « soutenable ». Cela pose question, non ?

email
Commentaires
  1. Daniel
    • roger
  2. VISOR
  3. Karg se
  4. Wackes Seppi
    • Vincent
      • roger
        • Vincent
          • Vincent
          • Karg se
          • roger
      • Laurent Berthod
  5. Daniel
    • Karg se
      • roger
  6. Zygomar
    • Laurent Berthod