Scoop ! On a plus besoin de sa voiture à la campagne qu’en ville !

Ce qui est presque une lapalissade a toutefois fait l’objet d’une étude intitulée « Les solutions de mobilité soutenable en milieu rural et périurbain » co-réalisée par le Réseau Action Climat France et la Fondation Nicolas Hulot ! Précisons que l’Ademe et le ministère de l’écologie (à travers le commissariat général au développement durable) ont contribué au soutien financier de cette étude. Dans les territoires ruraux, « la voiture est utilisée pour les déplacements quotidiens à plus de 90%, contre 15% à Paris, 50 à 70% dans les grandes agglomérations, 75 à 85% dans les villes petites et moyennes » semblent découvrir les auteurs de cette étude de 44 pages… Alors que faire ? « Face à ces enjeux, les solutions seront avant tout à imaginer localement et différeront probablement d’un territoire à l’autre en fonction de leurs dynamiques économiques ou de population. » La richesse de la réponse ne nécessite pas de commentaire…

Mais prenons tout de même le temps de lire la première recommandation : « Tout d’abord sur le plan réglementaire il s’agirait de concrétiser une politique de réduction des besoins de déplacements et des distances à parcourir pour accéder à l’emploi. » Et oui, il suffisait d’y penser : donner du travail à chacun (on a tout de même plus de 3 millions de chômeurs) c’est bien mais insuffisant. Il faut aussi qu’il soit à proximité de son lieu d’habitation.

Autre idée, « Il conviendrait également de réduire les vitesses de circulation automobile qui ont une incidence directe sur l’étalement urbain. » Il est vrai qu’en limitant à 20 km/h la vitesse, les trajets seront par conséquent limités eux aussi. Mais ce n’est pas tout. Cette étude regorge d’idées précieuses et d’astuces à mettre en œuvre sans tarder. Nouvel illustration : « La transition vers une mobilité soutenable exige un investissement continu de plusieurs milliards d’euros annuels, comparable à l’effort nécessaire à la rénovation thermique des bâtiments. » Il suffisait d’y penser ! « Schéma de covoiturage ou cyclable, promotion des transports collectifs, autopartage particulier, autostop organisé, transport à la demande, déspécialisation du transport scolaire, et soutien au vélo à assistance électriques » : les propositions qui figurent dans cette études sont vraiment novatrices.

Une telle étude devrait logiquement discréditer la Fondation Nicolas Hulot et le Réseau Action Climat France. Et la pertinence de son financement public se pose sérieusement.

Source : http://www.rac-f.org/IMG/pdf/etude-solution-mobilite-soutenable.pdf

 

email
Commentaires
  1. Zygomar
  2. Bernard
  3. Daniel
  4. Yeti
    • Zygomar
  5. Vincent
    • Daniel
      • Vincent
        • Daniel
        • La Coupe Est Pleine
  6. Bernard
    • La Coupe Est Pleine
  7. Zygomar
  8. Alzine
  9. Alzine