Christophe Noisette soigne son image

Christophe Noisette, rédacteur en chef du site militant écologiste Inf’OGM nous a fait l’insigne honneur d’apporter sa contribution en dialoguant avec certains d’entre vous sur ce site. Saluons le ton courtois de ses propos. C’est un homme délicieux qui se dévoile au fil des discussions. Il nous dit aimer Tchaïkovski et se rappelle avec émotion le temps du conservatoire et des bonnes blagues autour du « Casse… ».

Nul tutoiement, place au vouvoiement dans ses échanges. Et c’est fort aise. Nous prions donc Monsieur Noisette d’excuser les propos parfois abrupts voire outranciers de certains de nos lecteurs. Il est incompréhensible que certains d’entre vous s’emportent en effet. Les choses sont pourtant très simples.  On va vous expliquer. Les Faucheurs volontaires détruisent le champ d’un agriculteur ? C’est un acte bon. Violer sa propriété privée ? C’est bien. C’est même un acte éclairé qui s’explique par l’état de nécessité. Avant qu’il ne soit trop tard même ! Christophe Noisette approuve les faucheurs qui foulent aux pieds le champ de ces paysans ignorants. D’ailleurs si Kant vivait aujourd’hui, il travaillerait chez Inf’OFM… Mais non, je vais trop loin, Monsieur Noisette ne fait que citer Kant. De tout cela, de ces destructions, de ces saccages, il faut en parler avec les formes. Car sur la politesse, Monsieur Noisette est intransigeant. Tiens d’ailleurs, ces broutilles de fauchage, est-ce si grave pour les agriculteurs puisque « les assurances prendront en charge certains frais » comme il le dit. Peccadilles, broutilles ces fauchages. Ces pectnos d’agris osent-ils se plaindre ? On ne va tout de même pas faire un fromage de ces 11 hectares détruits à l’été 2010 dans l’Allier. On ne va pas nous faire croire que les 11000 euros de perte représentent quelque chose pour l’agriculteur en question. Bon, que l’agriculteur-victime se tourne vers les gens des assurances… L’assureur ne couvre pas ? Qu’il change d’assureur ! Voyons-vous, lecteurs qui vous emportez devant Christophe Noisette, vous n’avez vraiment rien compris. Monsieur Noisette l’affirme : il aime « la biodiversité d’opinion, car j’ai la faiblesse de penser que je suis démocrate. Je refuse justement les extrémistes, car mon souhait le plus grand est d’apprendre à vivre ensemble, à faire société ». Non, les faucheurs ne sont pas des extrémistes. D’ailleurs, Christophe Noisette l’écrit sur son site, il le leur dit. Il les forme. Le pire, c’est que eux, ils le croient. Du coup, ils détruisent. Au fait, qui passe devant les tribunaux ? 3 faucheurs volontaires : un retraité et 2 chômeurs. Condamnation. Casier judiciaire. Mais Christophe Noisette les a rassurés et leur a dit que leur action était citoyenne… Tiens, la prochaine fois, ce serait amusant que ce soit lui qui détruise un champ. Pour que ce ne soit pas toujours les petits copains chômeurs qui soient forcés de vouvoyer le juge…

email
Commentaires
  1. yann
    • Wackes Seppi
      • miniTAX
    • Karg se
      • roger
  2. doryphore
  3. Mops86
  4. VISOR
  5. durant PIerre
  6. Daniel
    • Zygomar
    • Zygomar
      • Mops86
        • Zygomar
    • Christophe Noisette
  7. Zygomar
    • Christophe Noisette
      • Zygomar
        • Laurent Berthod
      • Wackes Seppi
        • Zygomar
          • Wackes Seppi
        • douar
          • Wackes Seppi
  8. Zygomar
    • Laurent Berthod