Et si le problème se trouvait aussi au ministère de l’Agriculture ?

Il est clair que les organisations écologistes et l’aile radicale de la Confédération paysanne constituent les stormtroopers contre le modèle agricole actuel. Mais en lisant l’article intitulé « ARC 2020 : au cœur du lobbying contre l’agriculture productiviste » publié par Agriculture & Environnement (voir ici : http://www.agriculture-environnement.fr/a-la-une,6/arc-2020-au-coeur-du-lobbying,937.html), on peut se demander si leur activisme ne sert pas inconsciemment les objectifs de think tanks plus « institutionnels ».

On apprend par exemple dans l’article de Gil Rivière-Wekstein que la principale structure européenne de lobbying contre l’agriculture productiviste s’appelle « Convention Agricole et Rurale 2020 » (ARC2020), et qu’elle regroupe plus de 150 organisations européennes, principalement écologistes et bio. ARC2020 est notamment partenaire de la Confédération paysanne dans les opérations contre la « Ferme des 1000 vaches ». Subventionnée par la Fondation pour le progrès de l’homme (FPH), ARC2020 est pilotée depuis 2010 par le Groupe de Bruges, un think tank sur les questions agricoles créé il y a plus de vingt ans par Edgar Pisani et Bertrand Hervieu sous l’impulsion de la FPH. Ce qui est cocasse, c’est que le Commissaire européen à l’agriculture et au développement rural est depuis 2010 le Roumain Dacian Cioloş, qui a fait partie du Groupe de Bruges pendant 10 ans. Eh oui, le monde est petit ! On s’en convaincra encore plus avec la photo ci-dessus. Elle a été prise le 28 juin 2010 à l’occasion de la remise de L’appel de Gembloux à Dacian Cioloş, un appel principalement rédigé par le Groupe Saint-Germain et le Groupe de Bruges visant à « promouvoir une agriculture à haute valeur économique écologique et sociale ». On trouve notamment, de gauche à droite, Stéphane Le Foll, président du Groupe Saint-Germain, Bertrand Hervieu, cofondateur du Groupe de Bruges et du Groupe Saint-Germain, Dacian Cioloş, ancien membre du Groupe de Bruges, Arie van den Brandt, président du Groupe de Bruges et animateur d’ARC2020,et les eurodéputés Marc Tarabella et Csaba Sándor Tabajdi. D’un côté, les campagnes agressives des activistes d’ARC2020. De l’autre côté, les réflexions feutrées des think tanks. Mais une même cible : l’agriculture performante.

Sources
http://www.agriculture-environnement.fr/a-la-une,6/arc-2020-au-coeur-du-lobbying,937.html
http://www.pouruneautrepac.eu/wp-content/uploads/2010/06/TEXTE-APPEL-DE-GEMBLOUX-FINAL.pdf
https://www.flickr.com/photos/deputessocialisteseu/sets/72157624252214625/
www.arc2020.eu

email
Commentaires
  1. Vincent
  2. La Coupe Est Pleine
  3. doryphore
  4. doryphore
  5. VISOR