Immigration en Suisse : des écologistes veulent aller plus loin !

Le 9 février dernier, une majorité de Suisses approuvaient la proposition du parti ultraconservateur suisse UDC de fixer des quotas d’immigration. Les écologistes de l’association Ecologie et Population (Ecopop) veulent aller plus loin. Ils ont lancé leur propre initiative, qui sera soumise au vote fin 2014, intitulée « Halte à la surpopulation – oui à la préservation durable des ressources naturelles ». L’association écologiste suisse part du constat selon lequel « la forte croissance de la population en Suisse et dans d’autres pays nuit à l’environnement, réduit la qualité de vie et va à l’encontre des objectifs fixés par l’article 73 de la Constitution fédérale: un monde durable ». En conséquence, Ecopop propose de :
-limiter la hausse de la population suisse à 0,2% par année (soit un maximum de 16.000 entrées contre 80.000 aujourd’hui) ;
-dénoncer certains traités internationaux à commencer par la libre circulation ;
-consacrer 10% de l’aide au développement dans des pays étrangers à la planification familiale volontaire afin de contenir la croissance démographique dans les pays pauvres.
Cette initiative suscite la polémique chez les écologistes. Ainsi, les Verts suisses rejettent l’initiative Ecopop « parce qu’elle n’apporte aucune solution aux enjeux environnementaux tout en dégradant les droits des migrants ». Cependant, Ecopop affirme que « la base du parti des Verts a, selon un récent sondage représentatif, un appui étonnamment élevé de 36% de ses membres en faveur d’Ecopop ». Si les grandes associations écologistes comme Greenpeace et le WWF ont critiqué cette initiative, celle-ci a reçu le soutien de figures majeures de la protection de l’environnement en Suisse, comme le « baron de l’écologie » Franz Weber et Philippe Roch, ancien directeur du WWF et de l’Office fédéral de l’Environnement. De même, le 9 mars dernier, le philosophe français Dominique Bourg, vice-président de la Fondation Nicolas Hulot, confiait à la Radio Télévision Suisse : « L’intérêt de cette initiative (Ecopop), c’est déjà de placer dans l’agenda public cette question, car personne ne veut la mettre. La deuxième vertu de cette initiative, c’est dire qu’il ne suffit pas simplement de juguler la population dans un pays, le problème est global. Il y a l’idée qu’une partie de l’aide aux pays les plus pauvres serait aussi réorientée vers de la régulation, le planning familial. (…) Ce que je trouve très intéressant, c’est qu’un pays soumette au peuple cette question. Je trouve cela relativement fabuleux. » Dominique Bourg précise sa pensée : « Le choix est très difficile, c’est-à-dire comment à la fois essayer de réduire la démographie en blessant le moins possible nos autres valeurs. Cela ne peut pas se faire avec une seule votation. »

Sources
http://www.ecopop.ch/joomla/index.php/fr/
http://www.ecopop.ch/joomla/index.php/fr/initiative-fr
http://www.gruene.ch/web/gruene/fr/campagnes/ecopop.html
http://www.ecopop.ch/joomla/images/Medienmitteilungen/140301%20CP%20Les%20Verts%20perdent%20leur%20crdibilit.pdf
http://www.rts.ch/audio/la-1ere/programmes/haute-definition/5655959-demographie-sommes-nous-deja-trop-nombreux-09-03-2014.html

email
Commentaires
  1. Clair de Lune
    • roger
      • Clair de Lune
  2. JG2433
  3. elpulverisator
  4. Daniel
    • JG2433
      • roger
    • Laurent Berthod
  5. Eric
  6. Zygomar
    • Laurent 2
  7. JG2433
  8. JG2433
  9. Wackes Seppi
  10. JG2433
  11. un volant