Périco Légasse fait de la pub cachée

Il y a 15 jours, Marianne titrait : « Malbouffe – Mal manger tue, comment y échapper ». Après VSD, le Nouvel Obs, Télérama et les Inrockuptibles (voir ici), c’est donc à la revue de JFK de faire dans le catastrophisme alimentaire, avec toujours un manque flagrant d’imagination dans leur accroche. Enfin, passons.

L’essentiel du dossier a été concocté par Périco Légasse. En gros, il affirme que « pour des raisons trop difficiles à expliquer ici (…) la malbouffe sature nos organismes d’oméga-6 et néglige les oméga-3 ». Il ajoute : « Ce déséquilibre à outrance, et à grande échelle, est la principale cause des maladies de civilisation : accidents cardio-vasculaires, obésité, cholestérol, diabète et cancer. » Mais Périco Légasse ne tient pas à nous laisser sombrer dans le désespoir. Il explique ainsi qu’une « poule nourrie au lin et à la luzerne fait des œufs riches en DHA, un nutriment de la famille des oméga-3 fort bénéfique pour l’organisme ». Ouf, nous voilà sauvé par le lin et la luzerne !

Nous ne rentrerons pas ici dans le débat sur les bienfaits ou non des oméga-3. En revanche, il est intéressant de noter que tout le dossier repose sur un livre intitulé Mangez, on s’occupe du reste (et dont Marianne a publié quelques pages d’extraits), écrit par un certain Pierre Weill. Au sujet de l’auteur, Périco Légasse mentionne simplement qu’il est ingénieur agronome et qu’il a fondé « une association rurale pour la défense du patrimoine agricole de qualité, Bleu-blanc-cœur ». Il a cependant omis de mentionner que l’association Bleu-blanc-cœur a comme mission d’organiser « les filières de production qui intègrent des sources végétales d’Oméga 3 » et surtout que Pierre Weill est à la tête de nombreuses entreprises, dont Valorex. Avec un chiffre d’affaires qui frôle les 80 millions d’euros en 2013, Valorex produit de l’alimentation animale à base de… lin, et donc riche en oméga 3. On comprend mieux pourquoi Pierre Weill promeut tant les oméga 3 et dénigre les autres filières (ses concurrents). Alors que Périco Légasse fasse de la pub pour le business de Pierre Weill, c’est son affaire. Mais par déontologie et par honnêteté, il aurait dû préciser ce petit détail.

email
Commentaires
  1. tybert
    • roger
    • roger
    • Zygomar
      • Zygomar
  2. loup garou
  3. Karg se
  4. Serge LD
  5. Laurent Berthod
  6. lebelge1fois
  7. Laurent Berthod
    • Laurent Berthod
  8. adminalerte
  9. Laurent Berthod
  10. Clair de Lune