Les agriculteurs les plus exposés au burn-out

12,6% de la population active française est menacée par le burn-out, selon une étude menée par le cabinet Technologia, spécialisé dans la souffrance au travail. 3,2 millions de salariés et indépendants français seraient donc exposés au phénomène. Et ce ne sont pas les cadres les plus exposés : « Les agriculteurs les devancent. 24% d’entre eux souffrent des effets (selon la définition de l’étude) d’un travail excessif et compulsif ».
Une autre grande différence entre les cadres et les agriculteurs : c’est que ces derniers sont seuls pour affronter cette pression de plus en plus grande.

Monsieur le Ministre, le burn-out, c’est sérieux. Le mal-être des agriculteurs est à prendre en compte véritablement. La profession demande qu’on s’occupe d’eux, qu’on les aide à produire, qu’on le soutienne. Et qu’on les défende lorsque qu’elle est attaquée injustement.  Elle attend un Ministre courageux. Certes, cela ne résoudra pas tous les problèmes de burn-out, un phénomène bien trop complexe pour être réduit aux seules questions de surrèglementation et d’écologie. Mais faire entendre un voix forte et courageuse pour pourfendre l’idéologie écologistes serait bienvenu.

email
Commentaires
  1. roger
  2. daniel
    • JG2433
    • roger