Les bonnes études et les mauvaises études selon les écolos

Les écolos et la presse bien-pensante ont toujours une approche de simplification sur la problématique des enjeux de la protection phytosanitaires et de ces risques. Cette approche visant  à classer les différentes études selon deux registres : les bonnes et les mauvaises. Il est bien évident que les mauvaises sont diabolisées : le résultat des pressions du lobby etc.
Le site « pourquoi docteur » du Groupe du Nouvel Obs fait ainsi état de la dernière étude systémique de l’EFSA sur les conséquences de l’exposition aux phytos. Et Bruno Martette de titrer : « Santé : l’Europe disculpe les pesticides ». Sauf que l’EFSA est bien plus prudente : « Despite “the large volume of available data and the large number (>6,000) of analyses available, firm conclusions cannot be made for the majority of the outcomes studied. This observation is disappointing especially when one accounts for the large volume of research in the area. However, this observation is in line with previous studies on environmental epidemiology and in particular on pesticides which all acknowledge that such epidemiological studies suffer from many limitations and that the heterogeneity of data is such that does not allow firm conclusions to de made.” En clair, des données hétérogènes, des difficultés d’harmonisation entre les études et donc des conclusions difficiles à tirer. « Nous sommes donc ici bien loin du rapport alarmant de l’Inserm qui alertait sur les nombreux dangers des pesticides pour les agriculteurs, mais aussi pour les riverains ! », nous affirme Bruno Martette.  En bref, l’étude n’est pas à retenir car elle semble différente de celle publiée par l’INSERM. Immédiatement la stratégie de diabolisation se met en place. Cette stratégie repose sur une sur-interprétation d’extraits de communiqués de presse et sur un travestissement des résultats par simplification.  Peu importe, l’important est d’installer dans les esprits et l’espace médiatique l’idée que la nuance n’existe pas.

email
Commentaires
  1. Karg se
    • AlainCo
      • Vincent