Homologation des produits phytos : la fuite de Stéphane Le Foll

Nous en parlions dès le 18 septembre, la loi d’avenir sur l’agriculture prévoit de transférer la décision des Autorisations de mise sur le marché (AMM) à l’ANSES au détriment de la DGAL. Gil Rivière-Wekstein sur son site Agriculture et Environnement décrypte cette décision. Analyse à lire évidemment…

3 éléments à retenir :
-L’audit sur le sujet commandé par le ministre n’a jamais été rendu public. Et pour cause ; il préconisait le statut quo.
-C’est la fin de l’analyse bénéfices/risques des produits phytos.
-Et surtout, dorénavant, le ministre ne sera plus responsable de l’homologation des produits phytos. Ca s’appelle le courage politique !

 

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. Alzine