Noteo : institut indépendant ou écolobusiness ?

Rapportées par l’AFP, Le Monde, Le Parisien, Le Nouvel Obs, etc., difficile d’ignorer les conclusions alarmistes d’une nouvelle étude selon laquelle près de 40% des produits d’hygiène-beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien (PE). Cette étude a été réalisée par « l’institut indépendant de notation Noteo ». Mais cet « institut indépendant » est-il vraiment sérieux ? A vous de juger avec ces quelques éléments de réponse.

1) Une association phagocytée par les écologistes
Noeto est l’enseigne d’une association sans but lucratif baptisée « Conseil en Consommation Durable », créée en janvier 2008 par Baptiste Marty, son président. Son idée est de noter un maximum de produits alimentaires, d’hygiène ou d’entretien sur le plan de la santé, du respect de l’environnement, du budget et des conditions sociales dans lesquelles il a été fabriqué. Mais qui établit ces notes ? On peut lire sur son site : « L’Institut Noteo s’appuie sur un Comité Scientifique composé d’experts indépendants pour proposer une méthodologie de notation robuste » et « L’ensemble des méthodologies élaborées par les spécialistes de l’Institut Noteo sont révisées et validées par un Comité Scientifique, composé d’experts indépendants et reconnus dans leur domaine ». « Indépendants » ? En novlangue, ça se traduit par « écologistes ». En effet, environ la moitié de ces fameux experts provient de la mouvance écologiste militante :

  • Aurèle CLEMENCIN : a travaillé pour Greenpeace, Générations Futures, le Bureau Européen de l’Environnement et le Réseau Environnement Santé.
  • André CICOLELLA : président et cofondateur du Réseau Environnement Santé (RES), administrateur de la Fondation Sciences Citoyennes, administrateur du Rassemblement pour la planète, membre de la Commission Santé d’EELV, membre du conseil scientifique du WWF-France, membre du conseil scientifique de l’Appel de la jeunesse, administrateur de Health and Environment Alliance.
  • Yannick VICAIRE : coordinateur sur les produits de consommation du Réseau Environnement Santé, vice-président de Health and Environment Alliance, chargé de mission transport-climat pour l’association Agir pour l’Environnement, ancien responsable « produits toxiques » de Greenpeace France pendant 7 ans.
  • François VEILLERETTE, porte-parole de Générations Futures, porte-parole et cofondateur du Réseau Environnement Santé, président de Pesticide Action Network, Conseiller régional EELV en Picardie, ancien président de Greenpeace France.
  • Nadine LAUVERJAT : chargée de mission de Générations Futures, secrétaire du Réseau Environnement Santé, présidente du Rassemblement pour la planète.
  • Yann QUEINNEC : trésorier de Greenpeace France, ancien directeur de l’association Sherpa (jusqu’en 2009), a représenté L’Alliance pour la planète pendant toutes les négociations du Grenelle.
  • Christine SOURD : directrice Adjointe des Programmes WWF depuis plus de 20 ans.
  • Arnaud GRETH : président fondateur de Noé Conservation, ancien Directeur scientifique du WWF-France (1996-2000).
  • Philippe IRIGARAY : coordinateur des recherches pour l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC).

 

Difficile ensuite de croire à la neutralité des critères de notation, qui est forcément biaisée par le militantisme de ces « experts ».

 

2) Marketing de la peur pour écolobusiness
Comme le mentionne un article de Rue89, Baptiste Marty est « un entrepreneur malin ». A côté de son association à but non lucratif, il a créé une société – Notéo Solutions – qui, elle, a des visées très lucratives. Présidée jusqu’en juillet par l’Institut Noteo, et depuis par Baptiste Marty himself, Noteo Solutions a engrangé environ 2 millions d’euros d’investissement, provenant de Baptiste Marty, de soutiens publics et de sociétés d’investissement. Noteo Solutions a fait appel à Michel Kubler, ancien directeur du développement du groupe TF1, pour mener son développement commercial. Rue89 résume ainsi les activités de cette société : « Noteo Solutions cherchera des sponsors et vendra des services aux entreprises (…) leur permettant d’améliorer la qualité de leurs produits. (…) Les services vendus par Noteo Solutions peuvent permettre d’échapper aux feux rouges ou oranges de l’appli conçue par l’Institut Noteo. » Autrement dit, après la campagne alarmiste sur les perturbateurs endocriniens dans les produits cosmétiques, Noteo Solutions peut maintenant démarcher les entreprises épinglées de ce secteur pour leur vendre leurs conseils. Rue89 pose quand même la question « Un tel modèle ne soulève-t-il pas un risque de conflit d’intérêts ? » Et Marty de rejeter l’argument : « L’association est « indépendante », le calculateur est « automatique », les critères sont totalement « transparents ». » Pas très crédible…

Le conflit d’intérêt est flagrant, mais pas que là ! On a vu que plusieurs « experts » de Noteo sont impliqués avec Générations Futures et le WWF. Or, comme nous l’avons montré dans un billet précédent (http://alerte-environnement.fr/2012/04/30/le-marketing-agressif-du-lobby-des-industriels-bio/), Générations Futures a de forts liens avec le Synabio (Syndicat de l’industrie bio) et reçoit des financements de plusieurs entreprises bio, dont les produits sont susceptibles d’être notés par Noteo. De même pour le WWF qui a de nombreux partenariats avec des entreprises, comme Rainett, Cocorette, Carrefour, etc. Il est incompatible pour ces « experts » écologistes de recevoir d’un côté des financements d’entreprises, et de l’autre côté, participer à une notation neutre et objective de leurs produits ou des produits des entreprises concurrentes.

 

Sources
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/13/les-perturbateurs-endocriniens-presents-dans-deux-produits-de-beaute-sur-cinq_3477286_3244.html
http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/Les-produits-de-beaute-contamines-par-des-perturbateurs-endocriniens–3612.html
http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/40-des-produits-de-beaute-contiendraient-des-substances-toxiques-13-09-2013-3134107.php
http://www.noteo.info/la-notation/des-experts-partenaires/
http://www.journaldelenvironnement.net/article/lancement-de-noteo-outil-d-aide-aux-choix-de-consommation,32028
http://www.fusacq.com/buzz/go-capital-investit-dans-la-societe-noteo-solutions-a49368.html
http://www.rue89.com/rue89-planete/2012/12/05/jai-teste-noteo-appli-responsable-qui-vous-conseille-au-supermarche-237521

 

email
Commentaires
  1. sham
  2. Karg se
    • daniel
  3. Laurent Berthod
    • roger
  4. Laurent Berthod
  5. Ernst
    • Laurent Berthod
    • roger
  6. éros et thanatos
    • Laurent Berthod
    • Laurent Berthod
    • Karg se
      • Natacha
        • Karg se
          • Wackes Seppi
          • Karg se
          • Natacha
          • corrector
  7. Wackes Seppi
    • Laurent Berthod
  8. Zygomar
    • Zygomar
  9. eva