Sandrine Bélier est-elle manipulée ?

« Des cibles idéales pour les lobbies et les grandes entreprises, qui les manipulent », c’est ainsi que Didier Perréol, PDG du Groupe Ekibio, qualifiait il y a quelques mois les hommes et femmes politiques*. Hors de question pour lui de solliciter un coup de main de la part d’un élu. Mais ça, c’était il y a quelques mois. Car Didier Perréol n’est pas seulement PDG d’Ekibio. Il est aussi à l’origine de la création de Nature Vivante, la fondation d’entreprise du groupe Ekibio. Et cette fondation a désormais une marraine. Il s’agit de… Sandrine Bélier ! Voilà la députée européen devenue marraine de la fondation d’un groupe industriel bio. Rappelez-vous pourtant ce que disait Didier Perréol à propos des politiques : « Des cibles idéales pour les lobbies et les grandes entreprises, qui les manipulent » (sic !)

Mais ce n’est pas tout : sur sa page Facebook, Sandrine Bélier a publié ce message : « Reçu ce jour, me voici Marraine de la fondation « Nature Vivante ». Merci pour cet honneur! » On ne peut s’empêcher de se demander comment Sandrine Bélier pourra rester neutre dans l’exercice de son mandat au sein du Parlement Européen dès lors qu’il sera question d’agriculture biologique. Imaginez un peu le scandale si un député européen était nommé parrain d’une fondation non estampillée « bio » ? Quelle serait la réaction de Corinne Lepage, toujours prompte à dénoncer toute forme de lobbying, si un élu devenait parrain de la Fondation Danone ou de la Fondation GDF-Suez… ?

* http://www.agriculture-environnement.fr/actualites,12/agriculture-bio-reseaux-et-lobbying,880.html

email
Commentaires
  1. ernst
    • Karg se
      • ernst
        • daniel
          • ernst
        • Wackes Seppi
        • Wackes Seppi
          • ernst
  2. Zygomar