Larzac : Stéphane Le Foll fait une fleur aux alters !!!

Souvenez-vous, ces terres étaient initialement prévues pour l’extension d’un camp militaire. Mitterrand, en arrivant au pouvoir, avait mis fin au projet, et avait accordé un bail à la Société civile des terres du Larzac (SCTL) qui assure encore aujourd’hui la gestion de 6.300 ha de terres appartenant à l’Etat sur le plateau. Stéphane le Foll, plus soucieux des alter’s que des agriculteurs vient aujourd’hui sur place pour en signer la prorogation jusqu’en 2083. L’histoire est donc bien belle en apparence. Mais :
– La rentabilité des capitaux de la SCTL est bien faible (le prix payé à l’Etat – le canon emphytéotique- est de 4500 € pour 6300 ha). Certes toutes les terres du Larzac ne sont pas fameuses sur le plan agronomique, mais à ce prix de fermage, mais cela fait rêver plus d’un agriculteur!
– Pourquoi l’état ne se désengage pas de cette participation qui est loin d’être stratégique pour l’économie et la société française ? Doit-on souligner que l’Etat vend tous les jours des bijoux de famille pour renflouer les caisses ?
-Enfin, il s’agit d’une concession d’un espace public qui s’est faite sans appel d’offre. Pourquoi ? Pour l’instant, cette concession bénéficie à un groupe privé qui a ses propres règles, notamment de sélection des agriculteurs sur des bases politiques ou idéologiques (Assemblée générale de la SCTL = 55 membres)
Bref une privatisation  du domaine de l’Etat à des conditions ultra avantageuses, où finalement les Français sont les dindons de la farce.

email
Commentaires
  1. Roger
    • Laurent Berthod
      • roger
        • Laurent Berthod
          • roger
        • ronron
          • roger
        • La Coupe Est Pleine
          • roger
          • Laurent Berthod
          • roger
        • daniel
          • roger
        • pecqror
    • Wackes Seppi
      • ernst
        • Wackes Seppi
          • roger
  2. bob
  3. rageous
  4. daniel
    • roger
  5. Zygomar