Le Foll sombre dans la paperasse

Si vous avez encore Le Figaro de vendredi dernier, n’hésitez pas à lire la pleine page sur la désorganisation de l’état. Dysfonctionnements, enchevêtrements de compétences, tout y passe ! Et même la surrèglementation jusqu’à l’absurde. Le seul exemple donné par l’article du Figaro est celui d’une « circulaire de 27 pages ( !)  adressée aux préfets par le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture sur les prescriptions relatives aux poulaillers ». On a là l’exemple type des priorités du cabinet Le Foll : produire de la surrèglementation plutôt que de s’intéresser aux vrais enjeux de la compétitivité de l’agriculture française. Question : est-ce que cela va continuer ?

email
Commentaires
  1. Laurent Berthod
  2. Zygomar
  3. CTX
  4. roger