Trèbes : 80 emplois directs en sursis

Sans compter les emplois indirects dans les exploitations agricoles fournissant des semences. C’est le cri d’alarme lancé par le maire de la commune avant-hier.
Le choix est simple : au chômage ou travailler grâce à Monsanto.
Décidément, les escrologistes hurlent mais la bouche pleine !

email
Commentaires
  1. Karg se
  2. enst
    • karg se
  3. Serge LD